lundi 17 août 2015

Cala Covas

Samedi 15 Aout 2015 : Cala Covas

Nous laissons Mahon sous un ciel menaçant. Un orage gronde au loin.

12 noeuds de vent, allure  grand largue, nous décidons de faire route sous génois seul (quelle bonne idée)
A hauteur de l’île Del Aire, nous sommes rattrapés par l’orage et en quelques secondes, l’anémomètre affiche 35noeuds, rafales à 38. 
Il faut réagir vite, rentrer le génois, faire tomber la capote car à sec de toile, Makani surfe à 8noeuds.
Au bout de 10 minutes, le vent faiblit, nous sortons la trinquette, nous avons 22 noeuds de vent. C’est d’un seul coup plus calme.
Sur la côte, nous voyons des voiliers qui les uns après les autres quittent leurs mouillages certainement pas assez abrités.

Le calme  est revenu. Nous longeons la muraille de falaises de Penas de Alaor et ses grottes

Nous pénétrons dans la superbe cala Covas, un lieu magique avec ses falaises escarpées.
Nous mettons une amarre à terre

Il s'agit d'une grande nécropole. "Coves" signifie "grottes" en catalan. Son nom provient des 100 grottes artificielles qui datent de l'Âge de Fer et qui composent le cimetière. Les Romains ont vécu dans ces criques. 


Quel paysage avec ses falaises abruptes qui habitent d’anciennes maisons troglodytes
Dans les années 60, cet endroit est devenu le paradis des hippies naturistes.
 Aujourd'hui les grottes sont fermées pour que personne ne s'y installe.


Dimanche 16 Aout 2015 : Cala El Porter pas le GR 
Dès le matin, c’est une noria de bateaux de tout genre qui essaie de se trouver une place dans la cala Corvas

.
Des baigneurs arrivent pas les chemins de terre.




Nous décidons d’aller nous promener et de rejoindre à pied par la GR 233 qui mène à la cala El Porter distante de 3km ou se trouve une petite ville avec beaucoup de maisons de villégiatures, quelques commerces.

Lundi 17 Aout 2015 : Cala Covas
Il pleut et un gros orage nous incite à rester au mouillage dans cette cala.
Lecture et mise à jour du blog au programme 
Nous sommes maintenant seuls au mouillage, tous les bateaux sont repartis au port


Aucun commentaire:

Publier un commentaire