jeudi 5 mai 2022

GALAPAGOS - ILE DE SANTA CRUZ - EQUATEUR

 







Lundi 25 Avril 2022 : Mouillage Puerto Ayora - 00°44 862 S - 090°18 545 W

Nous quittons l'île d'Isabela à 7h30 pour les 40Mn à parcourir. La navigation se fait avec une alternance de moteur, de voie, de moteur ...

On ne peut pas arriver de nuit à Santa Cruz, de plus on vient d'apprendre qu'un bateau de tourisme "L'Altabros"a coulé dans le port.

En effet, nous apercevons en commençant notre approche une ligne de flottaison orange autour du danger isolé.

EMPLACEMENT DU NAUGRAGE 

Depuis notre mouillage, on voit bien les équipes qui surveillent la zone, l'air sent un peu le gasoil mais sans plus.

En 2019, une barque avec 2 200 litres de gasoil avait coulé à San Cristobal 

En 2001, on se souvient du naufrage du "Jessica" entraînant un déversement de carburant important.

Le dernier naufrage que l'on avait vu de près était le " Costa Concordia " en 2012 en Italie. Un bien triste souvenir.

On est attendu sur le catamaran Dora-Dora dans la soirée pour un apéritif très sympa. De ce fait, on descend l'ancre à quelques mètres d'eux. Le mouillage est surpeuplé, mais la tenue a l'air bonne. Les bateaux sont prêts les uns des autres et ça roule un peu mais rien à voir avec Isabela. Déjà, on est rassuré car on ne se voyait pas passer une semaine à se faire encore rouler de bord en bord.

On avise notre agent de l'heure de notre arrivée afin qu'il nous signale à la capitainerie. Ici, il y aura juste une inspection de sortie à l'international. Il faut demander notre Zarpe 48h à l'avance.

LA ZONE DE MOUILLAGE

Le lendemain, on appelle toujours Chanel 14 un agua-taxi (1$) pour aller en ville, on en profite pour déposer 3 jerricans vides de diesel à l'oficina de Ronny, l'agent ici à Santa Cruz. Il nous les ramènera rempli directement sur notre voilier en fin d'après midi.

Pour nous, circuit habituel lorsqu'on débarque en zone inconnue ; office de touriste, marché, marche aux poissons, station de bus, repérage de commerçants pour acheter fruits et légumes, laverie...


La ville est très agréable bien que vraiment citadine. Les rues sont pavées, des pistes cyclables et des grands trottoirs et ... beaucoup de touristes, donc des bars, des restaurants, de boutiques de souvenirs et des agences de Tour, des clubs de plongée, des banques...

LE MARCHE AUX POISSONS

UN PELICAN ATTEND LE POISSON TOUT PECHE 



LE PETIT PORT DE PECHE



L'ambiance y est décontractée. 

Après un déjeuner local - soupe de poissons, assiette de thon accompagné de riz, jus de fruits (4,50$) on décide de prendre le bus pour rejoindre Santa Rosa dans la partie haute de l'île à 30mn (1$). 

BUS POUR BELLA VISTA - SANTA ROSA

On descend au milieu du village complément désert. Il fait très chaud, on hèle un taxi pick-up qui transporte 3 touristes pour rejoindre le ranch 2 "El Chato" à 5km dans la montagne.

ARRET FREQUENT POUR OBSERVER OISEAUX, TORTUES...


Le site est très sympa, moyennant 10$ par personne, on peut s'installer sur la terrasse du bar pour boire café et the à disposition, profiter d'un guide pour arpenter la réserve des tortues en totale liberté et se perdre dans les tunnels de lave.


LES PRINCIPALES ILES DES GALAPAGOS


ANITA DANS LA PEAU D'UNE TORTUE


IL PARAIT QUE LES GOYAVES DONT LES TORTUES SONT FRIANDES
 SONT APHRODISIAQUES





En fin d'après midi, on rentre à Santa Cruz avec le même taxi et le même groupe de touristes très sympa, une jeune femme péruvienne et 2 amis américains. on les rencontrera plus tard au village.


Randonnée à la magnifique plage de Tortugas bay.
On part assez tôt à pied pour éviter les heures trop chaudes. Un long chemin pavé ( 40mn de marche) entre les cactus et la mangrove nous amène sur le bord de mer où de grosses vagues se cassent brutalement sur le sable blanc.




TRACE DE TORTUE VENU PONDRE 

UNE FAMILLE D'IGUANES MARINS SE FONT DORER LA PILULE


Le drapeau est rouge mais on continue encore 10mn au fond de la lagune pour découvrir une anse bien fermée avec une eau un peu trouble mais très calme. La plage est bien ombragée et des familles profitent de cet endroit.


VISITE DE LA STATION DE RECHERCHE DARWIN

Facilement accessible à pied depuis le centre ville, nous continuons notre instruction sur la vie des tortues et la théorie de l'évolution des espèces animales.

Cette fondation bénéficie des fonds de l'UNESCO et du gouvernement Equatorien. Ses missions sont conservation des espèces marines et végétales dont le pinson de manglar, les tortues, les iguanes...

Sur les 15 espèces de tortues géantes  trouvées aux Galapagos, seules 11 existent aujourd'hui. 

Le prix d'entrée est de 10$ qui comprend la visite d'une partie des installations avec un guide naturaliste du parc et en libre accès des salles d'exposition.

Les oeufs des tortues de terre sont récoltés dans la plupart des îles et à l 'âge de 4 ans environ, ces tortues sont replacées dans leur milieu naturel d'origine . Elles doivent être autonomes, trouver seules leur nourriture, se protéger des prédateurs... 

NOTRE GUIDE NATURALISTE

Un salle climatisée accueille la fameuse tortue " Georges " morte en 2012 à plus de 100 ans. Une copie est au musée d'histoire naturelle de Washington, capitale des USA. Sa mort a entraîné semble t'il la disparition d'une espèce de tortue géante des Galapagos.

GEORGES LA TORTUE A ETE NATURALISEE
 TROUVEE EN 1971 SUR L'ILE PINTA
ELLE A ETE AMENEE A LA STATION DE RECHERCHE DARWIN
 POUR TENTER DE LA FAIRE SE REPRODUIRE ET SAUVER AINSI L'ESPECE


Aux Galapagos, le naturaliste et paléontologue Anglais Charles DARWIN est toujours dans les esprits avec ses travaux sur l'évolution des espèces vivantes, notamment le pinson. 


Il est temps maintenant de penser à remplir le bateau de produits frais pour notre transpacific.

Nous trouvons dans les montagnes une Finca qui produit papayes, avocat, citrouille, citron.....

Et un producteur d'oeufs qui nous libre une centaine d'oeufs tout frais.


On fait recharger notre bouteille de gaz, on remplit nos jerricans d'eau pour boire. Aux Galapagos, il n'y pas d'eau, pas de source, la végétation verdit au rythme de la bruine et des quelques pluies à la saison d'hiver.

Des systèmes de déstalinisation de l'eau de mer sont présents dans les îles habitées. On trouve en ville des distributeurs d'eau - 1$ pour remplir une bonbonne de 10litres.

Nos copains bateaux du petit voilier Walden viennent d'arriver à Santa Cruz. Dernière soirée resto en leur compagnie. 


L'archipel des Galapagos est né il y a 10 millions d'années d'éruption volcanique. Des îles, des îlots, des récifs, des éruptions volcaniques fréquentes tout ceci dans le pacifique, à 1000km à l'W des côtes de l'Equateur. 

Des volcans partout et très nombreux, une végétation principalement constituée de cactus et de mangrove.

Chaque île est un cratère de volcan. Dans les profondeurs de la mer, on imagine le nombre de petits volcans non immergés, d'ailleurs en naviguant d'une île à une île, on a souvent vu notre sondeur passer instantanément de 200m à 9m...

La vie animale s'est installée progressivement avec les iguanes marins, des tortues, les oiseaux qui ont transportés des graines...

Tous ces espèces animales ont du s'adapter à leur environement, se reproduire et se battre pour survivre.

                                ADAPTATION - REPRODUCTION - COMPETITION

                                seront mes derniers mots pour décrire ce coin de terre unique au monde


                SAMEDI 07 MAI 2022 - CAP SUR L'ARCHIPEL DES  MARQUISES

3000 MN A PARCOURIR SOIT 1 MOIS DE MER ENVIRON
POUR JETER L'ANCRE DANS CET ARCHIPEL DU BOUT DU MONDE 

ARRIVEE PREVUE MI JUIN SUR L'ÎLE DE FATU - HIVA



dimanche 24 avril 2022

LES GALAPAGOS - ISABELA - EQUATEUR

 




Vendredi 22 Avril 2022 : Mouillage dans la baie de Puerto Villamil - Ile Isabela -

Après une nuit de navigation, à la voile à hauteur de Santa Cruz puis au moteur, nous arrivons au petit matin dans la baie devant Puerto Villamil, sur l'île d'Isabela.

Nous mouillons bien trop loin mais de nombreux voiliers sont à l'ancre et nous n'avons pas le choix. La zone est restreinte car beaucoup de rochers entourent la zone.
Du coup, pendant 4 jours nous serons secoués par la houle.
On passera le plus possible de temps à terre afin de ne pas subir ces mouvements inconfortables du voilier.

PAS ETONNANT QUE CA BOUGE SUR MAKANI





Des bateaux-taxis sont disponibles - Chanel 14 - mais ici c'est 2$ par personne et par trajet.
A marée haute, le taxi boat nous amène en ligne direct au débarcadère, mais à marée descendante, il doit faire un grand détour pour éviter les roches qui se découvrent.

On aperçoit le matin, de nombreux touristes qui viennent de Santa Cruz. Un bateau rapide les pose dans la zone de mouillage et des taxi boat chargent touristes et valises pour les amener au débarcadère.

L'île est très grande en superficie mais avec une faible densité. Seulement une petite partie est habitée.
Ici, plus qu'à San Cristobal, nous sentons la présence des volcans, 8 au total dont quelques uns sont encore actifs.


Les murets, les sols, les pavés des trottoirs, le sable des plages ... tout est construit avec de la pierre de lave.
 

Puerto Villamil est le seul endroit vraiment habité de l'île. C'est un village un peu désert, avec de larges rues en sable et un bord de mer battue par les vents où les surfeurs dès le plus jeune âge glissent sur l'eau.

LA PLACE DU VILLAGE 


Les tortues géantes des Galapagos se promènent en liberté dans lagune. Nous en avons observé lors de notre randonnée a vèlo jusqu'au "Mur des Larmes".

La randonnée longue de belles plages de sable, puis s'enfonce dans la mangrove. Après le poste de contrôle où l'on doit s'inscrire, nous continuons à vélo sur des chemins sableux.

De nombreux miradors et point de vue offrent un beau spectacle sur la mer.
Attention de ne pas écraser des iguanes qui se chauffent au soleil.








LE MUR DES LARMES


PUNITION DES PRISONNIERS DETENUS SUR L'ILE DANS LES ANNEES 50.
ILS DEVAIENT CONSTRUIRE UN MUR DE PIERRES VOLCANIQUES
DE 100M DE LONG ET 25 M DE HAUT
LES HABITANTS L'ONT APPELE ICI CAR IL EN DEGAGE UNE ETRANGE ENERGIE


VISITE DU CENTRE DES TORTUES GEANTES




Beaucoup plus instructif que celui de San Cristobal, on y voit plusieurs sortes capturées au pied des volcans. Certains portent sur leurs carapaces des blessures dues à des éruptions volcaniques.
Les tortues restent aux abords des volcans car la nourriture qu'elles y trouvent leur convient.
La visite est payante (10$) mais avec la présence d'un guide.
LES TORTUES UNE FOIS ADULTES SERONT REINTRODUITES
A L'ENDROIT OU ELLES ONT ETE PRELEVEES.
LEUR CARAPACES PORTENT LE NUMERO DU SITE 



NAGE AVEC LES TORTUES ET LES REQUINS A POINTE BLANCHE

Il faut savoir qu'à Isabela, il est interdit de se balader sur l'eau seul. Tout est contrôle, organisé pour préserver cette biodiversité.

Nous avons pris le tour " Tintorenas"avec la compagnie du bateau Estrella Del Pacifico (45$ par personne). C'est excellent, le guide accompagnateur vraiment compètent. Un vrai régal pour les yeux. Tous les animaux marins que je voulais voir avant de quitter Isebela étaient au rendez vous.
Des minuscules pingouins, des tortues, des raies, des requins dormeur, un yellow héron, des fous à pieds bleus....
Un vrai festival, quel bonheur...
FOUS A PIED BLEUS


MINUSCULE PINGOUIN




LE YELLOW HERON




Lundi 25 Avril 2022 : Cap sur l'île de Santa Cruz - Galapagos -


SANTA CRUZ, DERNIERE ESCAALE
AVANT LA TRAVERSEE DU PACIFIQUE VERS LES MARQUISES