dimanche 24 juin 2018

Ile de Grenade


GRENADE  -
L’ILE AUX EPICES



Jeudi 14 Juin 2018 : Ile Ronde
Nous quittons Carriacou après une très belle soirée passèe sur le voilier « Cachaça » en compagnie de 2 autres voiliers français et de sur-plus Haut-Savoyard. Eh oui, beaucoup de montagnards naviguent sur les mers et les océans du globe. Ces bateaux-copains passeront l’hiver au Sud des Antilles.

Cap sur Grenade mais avant nous décidons de faire une petite escale sur l’île ronde à 10Mn.
L’ILE DIAMAND JUSTE DEVANT L’ILE RONDE EN ARRIVANT DU NORD

Dans ce petit archipel, nous serons seuls au mouillage pendant 2 jours.
Nous passons notre temps dans l’eau en PMT tellement les fonds et les poissons sont superbes.

Vendredi 15  Juin 2018 : La Molinière - Ile de Grenade




Nous prenons une bouée blanche (les rouges sont pour les annexes) près du site de la Molinière à 4Mn de St Georges.
Nous plongeons pour observer ces sculptures immergées à 4/5m en hommage aux esclaves morts pendant la traversée de l’Atlantique.

OEUVRE DU SCULPTEUR BRITANIQUE JASON DE CAVES TAYOR

Les historiens estiment à 2Millions le nombre d’esclaves morts
 sur les bateaux négriers et jetés par dessus bord.

18 VISAGES à 2M DE PROFONDEUR

Cela fait froid dans le dos en voyant ces statues de femmes et d'hommes se donnant la main et formant un cercle.
C’est aujourd’hui un récif corallien visité par de nombreux touristes. Nous avons du attendre le soir pour être seuls sur ce site d’où une mauvaise visibilité des fonds et des photos très sombres.

Samedi 16 Juin 2018 : St Georges - Ile de Grenade -

Nous jetons l’ancre dans la baie de Grande Anse près du port de St Georges, la capitale de l’île.
Il y a beaucoup de voiliers au mouillage..

Grenade est une île très appréciée des plaisanciers, aussi bien pour sa beauté, ses plages de sable fin, ses collines verdoyantes et ses cascades d’eau à l’intérieur des terres, la gentillesse de ses habitants que pour les nombreux chantiers aux services compétents , ses baies bien profondes et ses trous à cyclone au Sud de l’île.



QUARTIER DU CARENAGE OU NOUS LAISSONS L’ANNEXE 
POUR VISITER L’INTERIEUR DE L’ILE



Saint Georges est une ville très trépidante avec son marché aux fruits et légumes et au poisson, où on  y trouve de tout dans une ambiance  bruyante, on s’entend à peine parler.

LE THON EST LE POISSON LE PLUS PRESENT SUR LES ETALS


Visite d’une coopérative de chocolat



Nous prenons le taxico n°5 pour rejoindre le Nord-Ouest de l’île. Il nous faudra 45mn de trajet sous la pluie, pour arriver devant la fabrique de chocolat.




CABOSSE DE CACAO SUR UN CACAOYER

UN OUTIL POUR CUEILLIR SES GROSSES BAIES
 QUI RESSEMBLENT A DES  PETITS BALLONS DE FOOT AMERICAIN


LES FEVES DE CACAO

LA TORREFACTION DES FEVES DE CACAO



LE CAPTAIN S’ESSAIE A LA RECOLTE

LES ECORCES SONT REPANDUES SUR LE SOL POUR FAIRE DES ALLEES, DES DECORATIONS DANS LES JARDINS

ON TESTE LE CHOCOLAT


DEGUSTATION D’UN SMOOTHIE DELICIEUX AU CHOCOLAT- BANANE ET POUR LE CAPTAIN CHOCOLAT-GINGEMBRE

Après une promenade dans la forêt tropicale au dessus de la chocolaterie et une baignade dans un petit cours d’eau, nous remplissons nos sacs à dos de jolies mangues et goyaves et des fruits de la passion avant de redescendre à pied dans le village de Victoria.

FRUIT PASSION
CHEMIN QUI MENE AU COL BORDE D’ARBRES FRUITIERS

DES MANGUIERS

QUE DE JOLIES COULEURS DANS CETTE NATURE GENEREUSE

Dans le village de Victoria, tout ce qui peut être peint, l’est aux couleurs du pays. 


LE RASTA BABY
LES ECOLIERS NE SONT VRAIMENT PAS PRESSES 
DE RENTRER CHEZ EUX FAIRE LEURS DEVOIRS




Le lendemain : Journée randonnée aux Waterfalls de Seven Sister.

Nous prenons le taxico n°6 (1,50€) à la gare routière pour rejoindre le parc naturel de Grand Etang et ses cascades.
La route est sinueuse pendant une trentaine de minutes, le chauffeur file à vive allure, klaxonne à chaque virage, la conduite à gauche n’est pas faite pour nous rassurer.

LA MAISON DU PARC, ON NOUS DONNE DES BATONS
 POUR MARCHER ET EVITER DE GLISSER

L’ENTREE DU  PARC NATUREL

 LE CHEMIN EST BIEN TRACE JUSQU’A LA PREMIERE CASCADE
 BAIGNADE DANS L’EAU FRAICHE

Nous renonçons à continuer trop loin dans cette forêt 
car il pleut beaucoup et le chemin est très glissant.

A la sortie du parc, un employé nous lave nos chaussures avec un grand « Welcome ». Un peu gêné, on prend l’éponge pour le faire nous -même, mais il n’est pas d’accord « It's my job ».

C’est avec nos baskets au pied toutes blanches que nous reprenons le taxico sur la route principale de Grandville pour retourner sur notre voilier au mouillage à St Georges.

Après quelques jours agréable dans cette ville, nous décidons de rejoindre la côte Sud dans les différentes baies bien abritées.

LE CHANTIER DE SPICE ISLAND MARINE


Nous profitons de cet endroit pour faire contrôler notre mât qui semble être trop galbé selon l’avis du captain depuis le réglage de la trinquette par gréement Caraïbes au Marin.
La société de gréement et de voilerie dont nous en avons entendu beaucoup de bien parmi les plaisanciers est tenue par un breton installé depuis 30ans dans les Caraïbes.
Il se déplace aussitôt sur notre mouillage, vérifie la courbure du mât qu’il trouve parfait car nous avons des barres de flèches poussantes. 
Son intervention sera free, vraiment sympathique .

L’après midi, nous faisons réparer le plancher de notre annexe qui se dégonfle après quelques jours. Là encore, un employé s’occupe de nous aussitôt et avec 2 jeunes apprentis, ils savonnent le plancher après l’avoir gonflé à l’air comprimé. Des petites bulles apparaissent, le trou minuscule est repéré, il ne reste plus qu’au capitaine à y mettre un peu de colle après un nettoyage à l’acétone.
Intervention également gratuite. Nous donnerons un TIP aux jeunes apprentis.

Nous restons ébahis devant la rapidité et le sérieux ces petits services qui en France seraient facturés un bon prix.

Sur le chantier de Spice Island, nous retrouvons Gisèle et Georges du voilier  «  Samirena III «  avec qui  nous avions passés une belle soirée à Carriacou sur le voilier « Cachaça ».
Ils laissent leur bateau ici pendant la saison cyclonique et rentre demain matin au Lavandou.

Le soir, nous allons boire un verre au restaurant de la Marina de Prickly bay, dans l’anse aux épines juste en face.

SOIREE MUSICALE 


Samedi 23 Juin 2018 : Bay de Clarkes Court

Nous rejoignons la baie de Clarkes Court à 2MN plus à l’Est car le mouillage de Prickly Baie est très rouleur.
Le petit cap est un peu difficile à passer car nous avons 20Nds de vent en face et une mer bien levée.
Il faut faire très attention aux nombreux récifs qui débordent.

Une fois dans la baie, le calme revient et l’endroit est très tranquille.


Au fond de la baie, nous apercevons le port à sec de Clarkes Courts


Nous passons de bons moments avec Eric qui nous fait partager sa passion pour la biologie
 et la dernière expédition  de la goélette TARA dont il est le directeur scientifique.

« AVEROES" le voilier d’Eric - un trés beau CIGALE -

Eric et Alain sur le ponton de Blue Marina, juste derrière notre mouillage
Cette marina est assez extraordinaire

Lundi 25 Juin 2018 : Au revoir les « Eastern Caribean Islands"
Nous faisons notre clearance de sortie auprès des autorités à la marina de St Georges, une dernière visite au marché de la ville pour acheter des frais et légumes frais qui seront bien appréciés pendant nos 3/4 jours de traversèe.

Cap à l’Ouest sur les îles ABC











Aucun commentaire:

Publier un commentaire