lundi 15 janvier 2018

De Tenerife à El Hierro

Samedi 06 Janvier 2018



Nous sommes de retour à Santa Cruz de Tenerife




 Après quelques semaines passées auprès de nos enfants pour les fêtes de fin dannée.

Petits enfants impressionnés par la venue du Père Noël



Ces moments de bonheur ont été endeuillés par le décès d'Huguette, la maman d'Alain.
Elle nous avait rejoint une dizaine de jours en Octobre sur notre voilier à Tenerife en compagnie de Guy son fils aîné venu pour elle des US où il vit.





Ici, comme partout en Espagne, on fête l’arrivée des Rois Mages





Illumination sur la Place d’Espagne


 L’hôtel Plazza où nous avons logé avec Mamie Huguette lors de son séjour à Tenerife


Jeudi 11 Janvier 2018 : Cap sur l’île de El Hierro




Nous quittons Santa Cruz en compagnie de nos amis du voilier "Marie-Louise » 
arrivés aux Canaries en fin d’année



Cap sur l'île d'El Hierro, à 110Mn avec deux mouillages prévus 

- Derrière le rocher Rouge au Sud Tenerife, bien abrité du vent de Nord-est et de la houle

"Marie Louise" a engagé son ancre lors de ce mouillage effectué trop près du câble des tonnes de ravitaillement de carburant de l'aéroport tout proche.
Alain a plongé pour poser un orin et libérer l'ancre.


- Devant le port de Santiago sur l'île de la Gomera


Résidence de vacances jonchée sur la falaise

Mouillage devant le petit port de Santiago
Nuit agitée car bien que protégé du vent de N-E, la houle rentre et rend ce mouillage inconfortable

Comment rapprocher nos voiliers ancrés pour partager un apéritif sans annexe?


Samedi 13 Janvier 2108

Le Port de la Restinga - El Hierro -

Nous entrons dans le petit port de la Restinga au Sud de l’île de  El Hierro après 3 belles journées de navigation  avec un vent portant de 15-25nds, sans trop de facteur d'accélération aux approches des îles.


Sculptures sur le brise-lame du port


Nous accostons au quai d'accueil






L’agent de surveillance du port nous désigne une place sur le 1er ponton.
Malgré l'aide de plusieurs voileux, cette place n'est pas adaptée pour la grandeur de notre voilier.

Nous retournons au quai d'accueil et attendons le soir 20heures qu'un voilier en partance pour les Antilles nous laisse sa place.
Les places sont rares et déjà 2 autres voiliers attendent aussi un emplacement.
Donc, pas question, d’attendre le lendemain.
Il fait nuit, le vent souffle fort, heureusement nos amis Patrick et Cathy nous guident avec leur lampe torche et nous aide à l’amarrage.

Pour la petite histoire, nous avions réservé 2 emplacements depuis quelques jours déjà.


Nous pouvons enfin profiter d'une bonne bière et d'un petit repas dans un bar sympathique en leur compagnie.


Nous resterons au port de la Restinga toute la semaine pour laisser passer le coup de vent annoncé avant de mettre le cap sur l'île de Sal  au Cap Vert

Aucun commentaire:

Publier un commentaire