lundi 28 août 2017

Bienvenue à Madère



Le symbole de la croix pattée qui figure sur le drapeau et le blason de Madère est celui de l’orde des Templiers, ces mêmes chevaliers qui contribuèrent à protéger le Portugal des invasions maures du 12 et 13ème Sc.

Nous réalisons que nous sommes vraiment des privilégiés 
de pouvoir admirer cette île au décor majestueux d’une rare beauté 
depuis la mer et depuis la terre.


Madère est née voici quelques millions d’années d'un cataclysme volcanique, d’abord un immense geyser de lave puis une série d’éruption qui ont façonnée des crêtes basaltiques.
Sous les flots, la falaise de Madère plonge jusqu’à 4000m de profondeur.

 L’archipel de Madère est situé dans l’océan Atlantique à environ 500km de la côte africaine et à 1000Km du continent européen.
Il y règne une formidable douceur climatique. Il ne fait jamais trop chaud, ni jamais trop froid.

Des plantations de bananes dans la région de Funchal
Tout au long de nos ballades, nous sommes en admiration devant cette végétation luxuriante et variée donnant une mosaïque végétale riche en tonalités de vert.



Grâce à l’influence des courants chauds  du Golfe, la température de la mer est très agréable entre 22°C l’été et 18° l’hiver.
Madère possède différents microclimats et l’on peut vivre les 4 saisons dans la même journée en faisant le tour de l’île qui fait 57km de long sur 22km de large.

L’archipel a été découvert en 1418 par les Portugais et comprend les îles de Madère, de Porto Santo, les îles inhabitées de Selvagens et Desertas.

Partons ensemble à la découverte de cette île enchantée

Nous louons pour quelques jours à l’aéroport de Funchal un véhicule assez puissant en raison des routes escarpées et montagneuses de la région.


Nous mettons cap à l’ouest mais cette fois en voiture.


Arrêt au promontoire de Cabo Girao, le plus haut promontoire d’Europe et le 2ème au monde




La vue est vertigineuse




C’est impressionnant de marcher sur ces carreaux de verre et ce vide sous nos pieds







Plus loin, le Village de Camara de Lobos

Village typique de pêcheurs




Les rues sont décorées sur le thème de la pêche
Guirlandes florales


Nous découvrons une ruelle en plein coeur du village où des artistes ont réalisés des tableaux avec des matériaux recyclés (canettes de bière et de coca cola, étiquettes alimentaires...)
C’est tout simplement splendide.




 Clin d’oeil à Ronan







Nous passons la soirée dans la capitale de l’ìle - Funchal -   

Funchal héberge presque la moitié de sa population totale. 
C’est une cité moderne et dynamique dans un amphithéâtre de vertes collines face à la mer
Dîner au restaurant dans le vieux quartier de Funchal, près du port
Au menu spécialité locale
Filet de sabre noir,
Polo de coco, ces délicieuses galettes de farine et patates douces cuite au feu de bois tartinées de beurre à l'ail une spécialité locale 





Les portes de ce vieux quartier de Funchal, près du port sont joliment peintes
Plantation de bananes en plein coeur de Funchal


Première randonnée  : Leveda de Caldeirao Verte et Caldeirao Inferno (980m)
                               

Les Levadas : Provoquant l’admiration de tous ceux qui les parcourent, ce système d’irrigation grandiose constitue un témoignage vivant de l’effort titanesque des ancêtres et des esclaves pour distribuer, sur les flancs et les vallées, l’eau abondante qui jaillit à la cime des montagnes.
Ces réseaux complexe de canaux aux pentes minutieusement calculées permettent aux sources des montagnes du Nord de rejoindre les champs du Sud.

Chaque petit village est irrigué en permanence grâce aux Levadas et c’est ainsi que des fruits et légumes poussent à profusion sur l’île  ; patates douces, carottes, haricots, ananas, bananes, mangues.... tandis que la vigne, célèbre pour son vin doux de Madère donne d’intéressantes variétés de rouges et de blanc,  un véritable trésor de l’économie de l’île 

L’eau arrive des montagnes pour irriter les terrains agricoles


Journée randonnée pédestre dans la Levada do Caldeirão Verde (chaudron vert) située à 980 m d’altitude dans la commune de Santana.
Se promener et suivre ces canaux 
 constitue l’une des expériences fantastiques au coeur de la nature exubérante de Madère.

La route qui mène au parc forestier de Queimadas



Départ depuis le refuge de Queimadas qui conserve les caractéristiques originelles des maisons
typiques de Santana, avec un magnifique toit de chaume.



C’est l’activité de plein air la plus traditionnelle à Madère



On ne peut pas se perdre. il faut suivre la levada








Tableau vivant plein de couleur



Sur le parcours, nous emprunterons une dizaine de tunnel creusés à même la roche


Lampe de poche obligatoire car il faut regarder en bas mais aussi en haut afin de ne pas se cogner la tête




Un théâtre de verdure

Plus de 1600Km de levadas sillonnent Madère


La capitaine se rafraîchit sous la cascade






Mais où est passé la capitaine?


Nous continuons vers la Caldeirao Inferno beaucoup plus sauvage et moins fréquentée


Nous sommes arrivés au fond du cirque, après 4heures de marche


Nous sommes remontés à la naissance de la Levada



Village de Porto Moniz à l’extrémité Ouest de Madère

Bassins volcaniques naturels



Fort historique transformé en aquarium 


Les bains de la petite station balnéaire de Porto Moniz




Seconde randonnée : Pico de Areeiro (1818m)

Point culminant de l île avec Pico Ruivo (1862m) et Pico das Torres (1851m)


La route de mène au Mirador


Champs de lave rouge et filets de cendre qui paraissent à peine refroidis






Vue depuis le belvédère , lieu unique au monde où nidifie le pétrel de Madère, espèce endémique de l`île






Des voies d’escalade et de terrain d’aventure dans ce massif montagneux
On peut voir une exposition de matériel d’alpinisme dans une salle d’exposition au dèpart de la randonnée
Dècor de moyenne montagne



Escalier abrupte taillé dans la roche




Départ de la randonnée


Nous passons une belle soirée à Machico, ancienne capitale de Madère où le capitaine Zarco débarque en 1420 pour y planter le drapeau Portugais
A défaut de célébrer un saint, une récolte ou une date historique,
les Madèrans trouvent toujours un prétexte ou une occasion pour faire la fête

Brochettes de boeuf sur des piques en bois de lauriers



Les plages de l’île

On comprend maintenant pourquoi la plupart des touristes débarquent à Porto Santo à 2h30 de ferry

Ici, les plages sont en gros galets ou sable très noir
Plage de Santa Cruz recouvertes de gros galets
Des piscines ont été construites dans presque tous les bourgeades


Piscine de bord de mer



Madère est une île enchanteresse aux paysages époustouflants




Plus de 300 tunnels sur Madère


Demain, l’équipe de Makani mettre le cap toujours plus au Sud sur les îles Canaries avec un atterrissage prèvue sur la petite île de Graciosa à l’Est, juste au Nord de Lanzarote.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire