dimanche 23 juillet 2017

Ria de Vigo - Galice

Jeudi 20 Juillet 2017

Nous quittons la Ria de Pontevedra pour rejoindre celle de Vigo à 20 Mn

Nous hissons la GV et envoyons le gennaker par 10/12nds de vent.

Sortie de la Ria de Pontevedra




La Ria de Vigo s’étire du sud-ouest au nord-est et devient de plus en plus étroite au fur et à mesure que l’on avance vers l’intérieur.

Une fois dans la Ria de Vigo, 
on laisse sur tribord cette grande ville et cet énorme port de commerce. 
Vigo a connu son développement à la fin du 19ème siècle avec la création d’une importante infrastructure industrielle maritime - chantiers navals, conserveries, port de pêche ...


La ville de Vigo la plus peuplée de Galice est un axe commercial depuis les temps préhistoriques

Cargo dans le rail de la Ria de Vigo


On jette l'ancre devant le petit port de pêche de Moana 
situé sur la rive Nord de la baie. 

Makani au mouillage entre les parcs à moules


Le port de Maona
Ce village nous rappelle un peu Muros que l’on a quitté à regret 
Village de Maona, belle estampe marine



Pour débarquer à terre, on accroche l'annexe parmi les petits bateaux de pêche 


Le Capitaine tire l’annexe pour anticiper la marée descendante

Dans ce village, de bons petits commerces de proximité

Amis navigateurs :
Le mètre de bout est vendu au Kilo (environ 1€) selon le diamètre.

A Muros, nous en avons profité pour changer nos amarres vieillissantes
60m en diamètre 18 nous a coûté 65€


On y boit règulièrement 
une bière ou un verre de vin blanc local servi chaque fois avec de bons tapas
Jambon de pays acheté dans la petite charcuterie du port

Comme toujours en Espagne, de superbes parcs infantils en bordure de plage




Statue en bout de jetèe


Samedi 22 Juillet 2017

Un coup de vent est prévu pour les prochains jours.
Nous décidons de partir pour Baiona à l'extrémité Sud de la baie afin d'atteindre Porto avant le mauvais temps.
Passage devant les îles Cies, réserve nationale des îles Atlantiques
Ces îles ne présentent pas seulement un grand intérêt naturel mais protègent la ria de fortes tempêtes atlantiques et permettent à de nombreux caissons viviers de moules de peupler ses eaux


Entrèe de la baie 



La forteresse en arrivant sur le port

Amis navigateurs : 
un très beau mouillage tout près du port, entre la plage et la bouée de danger isolé.
Possibilité de laisser l’annexe près des escaliers visibles à bâbord le long du malecon.
Prévoir comme d’habitude un grand bout d’une quinzaine de mètres pour le marnage.
Cet endroit reste l’un des refuges les plus connus et les plus fréquentés des embarcations qui longent le littoral de la Galice.
Le Port

Belle plage au pied du château 

Trop de touristes pour nous
Nous passons la soirée à flâner dans les rues bordées de terrasses et de restaurants.
Baiona est aujourd’hui hui un centre tourisme de premier ordre.





Au revoir  l’Espagne - la Galice et ses jolies Rias
La Galice parcourue par Makani de la Coruna à la baie de Vigo



Demain , toujours cap au sud vers le Portugal 
 60 Mn à parcourir avec un  bon vent arrière pour arriver à Porto









Aucun commentaire:

Publier un commentaire