samedi 8 juillet 2017

Cap sur l'Espagne

Lundi 03 Juillet 2017


Nous empruntons la voiture de nos amis du voilier Marie Louise pour réaliser les derniers avitaillements en produit frais.La fiche traversée est envoyée par mail au Cross Gris Nez avec copie à notre fils Ronan qui va suivre depuis la  terre notre itinéraire. Il sera notre liaison pour notre famille durant les grandes traversées.Nous communiquerons chaque jour par mail ou SMS avec notre téléphone satellite Irridium et la messagerie Skyfile.

Nos proches et les lecteurs de ce blog connaitront en permanence notre position GPS grâce aux 3 relevés journaliers de notre balise Dolink .











En raison de la sècheresse en Bretagne, le barrage d'Arzal est maintenant fermé 2 jours par semaine - tous les mardis et mercredis - nous décidons de prendre l'écluse de 16heures.






Nous sommes une vingtaine de bateaux à nous présenter devant la porte et dès l'écluse franchie, nous accostons au ponton d’accueil afin de partir tôt le lendemain.




Mardi 04 Juillet 2017 .

Nous quittons le ponton d'accueil vers 7heures car il y a un petit coefficient (53 ) et Makani est un dériveur donc il nous faut juste 1 m d'eau pour passer.Nous regagnons l'embouchure de la Vilaine et c'est la mer qui s'ouvre à nous. 

Passage devant l'île Dumet puis Houèdic et c'est le large. 


Il fait beau, le capitaine sort ses lignes



Cap au 250, le vent 20-25 Nds est avec nous. Nous avons 400 MN à parcourir pour arriver en Corogne .

Nous montons nos quarts chacun notre tour. 
Nous sommes donc toujours seuls car pendant que l’un dort, l’autre navigue.



Un pigeon voyageur bagué restera sur notre voilier pendant 2 jours

 avant de s’envoler sur un cargo croisant notre route.




L'AIS et le radar nous assure un confort la nuit et dans le brouillard 
car nous rencontrons quelques gros navires.


L’AIS a repéré des navires sur notre route




Arrivée à la Corogne dans le brouillard



Les 2 premières nuits, nous réduisons la voilure la nuit par prudence. Le jour, nous envoyons le gennaker. La traversée s’annonce agréable.
Malheureusement  à 60MN de l’arrivée, le vent nous lâche. Nous naviguons à 2/3 Nds puis au moteur


Vendredi 07 Juillet 2017
                                
                                      Nous amarrons Makani à la Marina de la Corona 
                                             après 4 jours et 3 nuits de navigation


La Marina Corona
Très bonne accueil- très propre

La Tour d’Hercule marque l’entrée du port de la Corogne







La Torro de Control de la Marina



Visite de la ville en soirée

Fontaine et plage d’Orzan

Le centre ville historique de la Corogne




Les terrasses des restaurants et cafés sont bondés



Aucun commentaire:

Publier un commentaire