lundi 10 juillet 2017

De Coruna à Muros - Galice -


- MUROS - 
Région de Galice
Province de la Corogne
70Km de Santiago de Compostella


Samedi 08 Juillet 2017

Après une nuit de repos pour récupérer de notre traversée du Golfe de Gascogne, nous repartons du port de la Corogne en direction du Sud en fin d’après midi pour découvrir les premières Rias Galiciennes.



90MN nous séparent de la Ria de Muros, notre prochaine escale. Nous avons choisi d’effectuer cette navigation de nuit car nous aurons du bon vent jusqu’à 20MN de Muros. Les prévisions météo annoncent après 3jours de pètole ( pas de vent du tout).

La sortie de la baie est un peu mouvementée, vent fort de face. Il faut rejoindre l’alignement W - Nous tirons des bords .
Puis le vent devient plus régulier, la nuit est claire et belle, le voilier avance bien. Nous prenons à tour de rôle nos quarts.

Nous longeons la Costa Da Morte , l’une des côtes les plus belles et des plus dangereuses de l’Espagne.

Nous laissons une bonne distance de prudence de la côte même si la mer est plate et la visibilité correcte.

On peut admirer des lagunes côtières sablonneuses couvertes de dunes 

















Au petit matin, nous pénétrons dans la Ria de Muros 
qui s’allonge en forme de crevasse ouverte entre des roches granitiques.



Des mouettes espèrent trouver des repas faciles auprès des pêcheurs








Nous jetons l’ancre au fond de la baie car les abords du port sont occupés par une course d’aviron

Des petits bateaux traditionnels se promènent dans la baie

Il fait brumeux - On a l’impression d’être à nouveau en Bretagne.


Il règne un air de fête au loin. 
Après une sieste pour récupérer de la nuit, nous débarquons à terre avec notre annexe.


Le village est animé avec de la musique, des terrasses bondées. 
C’est la fête de la mer depuis 2 jours.
Les gens chantent et dansent

Les décorations sont superbes.







Nous restons dîner au village pour profiter de cette ambiance festive.

Les villageois sont très accueillants. On se sent déjà bien ici.

Le lendemain, nous déplaçons notre voilier pour nous rapprocher et mouiller au pied du port

Les parcs à moules derrière le port


Nous sympathisons avec Chantal et Bernard, un couple de Français de La Rochelle qui réparent leur voilier  « Agda » et vivent ici depuis 2 ans.
Ils sont très intégrés dans la vie locale.

On aime à se perdre dans les places et ruelles étroites de ce village tourné vers la mer.
Le soleil est maintenant revenu.

Arcades typiques sous lesquelles les pêcheurs jadis réparaient leur matériel et salaient le poisson


Le marché central

La cour de centre social culturel ancien hospice du village




Ancien lavoir


Fontaine en pierre






Makani au mouillage vu depuis les hauteurs du village

Vue sur le port




Des greniers à grains présent partout en Galice




Le petit port de pêche





Au pied de notre voilier, à marée basse, les « Mariscadoras" - jadis essentiellement des femmes pêcheurs à pieds ramassent des coquillages genre de grosses palourdes pour les exporter à la vente et se procurer un revenu décent.






Nous restons ici toute la semaine pour profiter de ce village typique et de son ambiance 








Aucun commentaire:

Publier un commentaire