lundi 25 mai 2015

Makani est sur l’île de Crête

Mercredi 20 Mai 2015 : Port de Rethymno en Crête

Après Milos, nous devions traverser directement sur la Péloponnèse pour prendre ma soeur Nadia et son mari Gérard le 01 Juin en Sicile,
Malheureusement, suite un ennui de santé , ils ne pourront pas nous rejoindre.
Nous souhaitons à Nadia, un prompt rétablissement et espérons les voir cet automne sur Makani pour naviguer  aux Baléares ou en Espagne.

Notre prochain rendez vous est fin Juin en Sardaigne ou nous laisserons le voilier pour repartir en France fêter le mariage de mon fils Ronan avec Laura. L’occasion de retrouver toute notre famille.
Nous cherchons une marina bon marché et sûre pour laisser Makani une semaine.

Nous décidons de mettre le cap au sud et c’est avec 20/25 Nds de vent que nous atteignons la Crête en 12 heures de navigation un peu pénible. Houle dans un sens, vent dans l’autre, allure au près.

Nous jettons les amarres vers 21heures dans le port de Rethymno sur la côte nord de la Crête.



L’entrée du bassin vénitien
Un petit port ventant attire de nombreux touristes avec ses terrasses de restaurants.
A cette saison, l’endroit est idéal, des pendilles, quelques places sur le quai.
 L’équipage allemand voisin très sympathique nous aide à amarrer.

La Crête est l’île la plus grande et la plus importante de la mer Egée.
Des paysages très variées : très montagneux sommets encore bien enneigés à cette saison sont visibles de très loin à l’ouest ; des plaines cultivées sur la côte Nord  ; le haut plateau de Lasithi  ; une côte Sud très abrupte avec des falaises qui se jettent dans la mer ; une culture de fruits et légumes extraordinaire, des orangeraies, des bananeraies
Des flancs de montagnes plantées d'oliviers
Des étales de poissons


Les marchés sont importants avec des produits locaux, légumes , fruits , escargots, tout est récolté sur l’ile. la qualité est extraordinaire et le prix excellent (oranges, tomates... 0,50€ - courgettes 1€ - oeufs frais, le tout gorgé de soleil

L’huile d’olive est très parfumèe et fait partie des meilleurs de la Grèce avec celle de Lesbos... mais là c’est une grand débat 
car chaque région de Grèce est persuadée de fabriquer la meilleure huile du pays.


Rethymon est une ville de 25 000 habitants, très dynamique avec un vieux quartier vénitien-ottoman.

Il est  agréable de se promener dans les ruelles bordées de maisons 
avec des balcons en bois et des décors vénitiens.






Une très belle citadelle vénitienne  entoure le vieux quartier



 
La fontaine Rimondi dans la veille ville




Une plage sans attrait s’étend sur quelques kilomètres au pied de la ville mais fait le bonheur des familles qui vivent ici.

Le lendemain soir, deux voiliers français viennent  nous rejoindre.
Echange de renseignements sur les ports, les mouillages bien protégés car ils naviguent en Grèce depuis plusieurs années.

Nous décidons de laisser Makani dans ce port quelques jours pour visiter l’île.quelques jours en voit

De Rethymno à Agios Nikolaos à l'Est
Une autoroute gratuite et bien entretenue traverse l’île d’Ouest en Est. Elle est bordée de magnifiques lauriers roses.

Visite des ruines de Knossos

Ce site archéologique est situè à 5km de l’Hèraklion.
Le Palais articulé autour de la cour centrale
Visite en soirée pour éviter l’afflux de touristes

La cité de Knossos qui date de 1900 av JC comportait un immense palais minoen. et des résidences pour les prêtes et les fonctionnaires, des maisons pour les gens du peuple et des cimetières.

L’éruption du volcan Thira (Santorin) a probablement détruit Knossos, de gigantesques tsunamis ravagèrent la Crête et la Palestine.
Les minoens. érigèrent une nouvelle cité avec un palais encore plus somptueux mais il fut en partie détruit par un incendie vers 1500 av JC.

C’est grâce à l’architecte britannique Arthur Evens et à l’école britannique d’Athènes que le palais actuel est en cours de reconstruction.




Fresques colorées

Pithos gèantes : Jarres en céramiques pour conserver l’huile d’olive, le vin, le grain


Copie de la fresque des dauphins , un des plus beaux chef oeuvre de l’art minoen


Hèraklion  - Capitale de la Crête -

Cette ville manque de charme. On se promène dans le secteur piétonnier jusqu’à la fontaine qui ne coule plus.
La Fontaine Morosini 

Le vieux port vénitien 

La Baie d’Agios Nikolaos 

Située à l’est, Agios Nikolaos est une grande station touristique. Un petit pont sépare le lac du port.

L’endroit est assez beau mais trop touristique 

Ile de Spinalonga

Au nord  de la péninsule de Kolokytha, c’est une grande forteresse pour protéger la baie d’Elounda des envahisseurs turcs.
L’île des morts-vivants
Plus tard, l’île sera transformée en Léproserie. Inhabitée depuis 1953, on l’appelle aujourd‘hui l’île des morts- vivants.
Avec Knossos et les gorges de Samaria àl’Ouest, l’île fait partie des sites les plus prisés par les touristes.

Baie d’ Agia Pelagia

Un petit clin d’oeil à nos enfants Sindy et Cédric qui ont séjourné  dans cette petite crique. 
Endroit tranquille et charmant

De Rethymno à Plakias au Sud

P
Port de Chania

Prudence par fort vent du large en raison d’un haut fond juste à l’entrée


Une bouée pour délimiter le haut fond

Phare sur le môle 




La ville est autour du port.
C’est un très bel endroit avec des ruelles pavées, des maisons vènitiennes.






Pour arriver au village de Plakias au bord de la mer, sur la côte Sud, la route sillonne entre des vallées très montagneuses et des canyons

Descente pour la petite chapelle de Nikolas



De là, nous remontons le lit de la rivière pour une petite baignade


Une magnifique cascade
 Une biquette dans un arbre
Pas farouche, elle nous regarde passer notre chemin

Magnifique chapelle miniature à flanc de montagne
Nous arrivons au bord de mer sur la côte Sud

Grotte en face d’une plage
Nous la traversons pour descendre se baigner dans une crique aux eaux limpides

Une falaise de grimpe à proximité - Cotation 7a- 8a

Retour à Rethymnio par le petit village de Spili 

Après quelques gorgées d’eau de source, nous buvons une bière bien fraîche

Fontaine vénitienne
L’eau de source jaillit de 19 têtes de lion


Nous restons en Crête encore quelques jours, en attendant que le vent souffle un peu et dans le bon sens pour amener Makani sous voile dans les doigts de la Péloponnèse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire