dimanche 14 avril 2019

Les Iles Vierges Britanniques



LES BVI

 

 

Un territoire d'outre-mer du Royaume Uni

Des plages de sable blanc, des bancs de coraux 

et un bassin de navigation très agréable.

2 ou 3 îles principales et un chapelet de petites îles sauvages


 Vendredi 12 Avril 2019 : Ile de Virgin Islands - Mouillage de Baths

Juste avant de partir , la cale du moteur est remplie d'eau. Le capitaine démonte la pompe à eau pour la porter à rèparer à Fabrice, le mécano voisin de notre ami Stèphane.
Il est très dynamique et le capitaine repart avec en moins d'une heure.

Nous pouvons lever l'ancre le soir même pour les BVI

Il est 10h et nous jetons l’ancre devant le petit port de Spanish Island à l’Ouest de l’île de Virgin Gorda afin de faire notre check-in.
 AU PETIT MATIN LES BVI SONT EN VUE

Nous avons manqué de vent en première partie de nuit pour traverser depuis l’île de St Martin - (90Mn) ce qui a rendu la navigation peu confortable (houle d’un côte et le vent de l’autre).

En milieu de nuit, le vent forcit un peu et nous filons à 6/7 Nds vent arrière sous grand voile seule.
La clearence est rapide, les bureaux des douanes et immigration sont dans le même bâtiment à la sortie du quai des navettes.
BUREAU DES CUSTOMS ET DE L'IMMIGRATION

Il nous en coûtera 30$ y compris l’accès au parc marin.


Amis navigateurs: Un conseil, mettez votre annexe sur un ponton dans la Marina toute proche ou sur la plage car le quai des navettes est super haut, heureusement nous avons gardé quelques gestuelles d’escalade pour monter et descendre.


Quelques pas en ville, mais rien d’extraordinaire.

 DE DRÔLES DE TAXIS

 LIEU D'ECHANGE DE LIVRES

 LES DÉGÂTS OCCASIONNES PAR LE CYCLONE IRMA


Nous regagnons notre voilier pour aller aux Baths situés au Sud de l’île.
De nombreuses bouées sont disponibles mais nous décidons de jeter l’ancre un peu plus au Nord des plages.


C’est une escale dans un lieu mythique des îles vierges. Un gigantesque éboulis de rochers ronds et polis plantés dans le sable blanc à proximité des grottes et piscine naturelles.
On est ébloui par la beauté de cette baie. C’est grandiose.

On saute dans notre dinghy pour profiter de cette eau turquoise.

Impossible de débarquer sur les plages non règlementées en raison d’un fort ressac. On fait comme tout le monde, on  attache notre annexe sur la ligne de bouées délimitant l’accès autorisè aux embarcations à moteur.

Autrement, il faut finir à la rame mais le débarquement n’est pas facile sauf sur Devil’s Bay.
On range téléphone, argent, short et tee-shirt dans le sac étanche et on gagne la plage à la nage.
Il y a beaucoup de courant.
On se faufile à travers les rochers et les grottes pour arriver à Devil’s Bay, une très belle plage très calme où la baignade est un vrai bonheur. En parcourant ce sentier, je me crois à Ploumanach dans ma chère Bretagne.

Sauf qu’ici, l’eau est chaude et turquoise, les poissons et les tortues sont au rendez vous.




LES BATHS - Un petit coin de Bretagne perdu sur un  territoire Anglais au Nord de l’Arc Antillais dans la mer des Caraïbes. On croit rêver.


Samedi 13 Avril 2019 : Ile de Peter Island - Mouillage de Great Harbourg

Nous levons l’ancre après déjeuner pour rejoindre l’île de Peter Island à 10Mn  pour y passer la nuit.
La navigation sous génois est très agréable.
Sur bâbord, nous apercevons l’île de Copper Island avec le mouillage de Manchioneel Bay . De nombreux mâts sont alignés et 3 voiliers sont en route pour cette baie.
D’après le Cruising guide  « To the Virgin Islands » c’est un lieu fréquenté par les plaisanciers en raison de son animation  - bar, club restaurant, club de plongée..)
Nous continuons après un petit moment d’hésitation - on va voir oui, non .. Finalement non, on continue pour trouver une baie plus tranquille!!!
Le vent se lève (18/20Nds) lorsque nous entrons dans la baie de Great Harbourg.

Toutes les bouées sont occupèes mais beaucoup de bateaux sont au mouillage par 20m de profondeur. Il faut larguer de la chaîne pour être tranquille avec ce vent qui s’engouffrent dans la baie.
On pensait ce mouillage bien protège du vent d’Est, mais pas vraiment.
Il est difficile de trouver une place entre tous ces catamarans qui évitent différemment de nous.

A l’heure de l’apéritif, , on fait comme tout le monde, on va boire un verre sur le bateau de « pirate » reconverti en bar marin - Le Willy-T -
LES JEUNES SAUTENT A L'EAU DU 1er ETAGE DU BATEAU

L’ambiance est déjà chaude et l’alcool coule à flot.





On comprend maintenant pourquoi tout ce monde au mouillage dans cette baie qui n’a rien d’exceptionnelle.
Le soir venu, c'est le lieu de rendez vous des Anglais, Canadiens et Américains qui naviguent dans ces eaux.

Depuis notre arrivée aux BVI , nous n’avons pas encore vu de bateau à pavillon Français.
MAKANI ARBORE LE PAVILLON ANGLAIS

Dimanche 14 Avril 2019  : Peter Island - Mouillage de Little Bay

On jette l’ ancre par 18m de fond. L’eau est assez claire. Un plongeur en apnée qui nage à côté du voilier descend voir notre ancre. C’est Ok pour quelques heures car elle est juste posée sur un rocher.


L’eau turquoise nous incite à sauter aussitôt avec masque et tuba. Les fonds sont quelconques mais d énormes poissons et tortues nagent autour de nous.
La température commence à devenir très agréable et nous n’enfilons plus nos shorty.


Le capitaine nettoie  sa coque et après le déjeuner nous traversons la baie pour rejoindre en face le port de Road Town sur l’île de Tortula.
C’est ici que nous faisons notre check-out lundi matin dès l’ouverture des bureaux.

On envoie le génois, allure au près par 20Nds de vent. Makani file pour traverser la baie.
Au loin, un gros catamaran - promenade pour les touristes fait route de collision sur notre tribord. Il est au moteur.
Plus il se rapproche, plus on a un mauvais sentiment.
Le capitaine qui est à la barre actionne à plusieurs reprises son Klaxon jusqu’à le laisser fonctionner en continue. Aucune réaction du catamaran.
Vite il faut prendre une décision. J’allume le moteur et on vire de bord.
Au même moment, les passagers ont prévenu le skipper qui remonte prendre les commandes. Il n’y avait personne au poste de pilotage. La collision était inévitable.

Le skipper s’excuse avec de grands gestes, mon capitaine le traite de tous les noms d’oiseaux possible. Ouf, quelle frayeur.
On pense déjà aux conséquences d’un abordage - immobilisation - réparation …
Notre route vers le Guatemala risquait fort d’être compromise. De plus, la période cyclonique approche.

Arrivée dans le port de Road Harbour, on décide de prendre une bouèe. Les fonds sont profonds, on veut avoir l’esprit tranquille pour descendre à terre. On a notre compte pour la journée.

LE CHENAL DE L'ENTREE DU PORT DE ROAD HARBOURG

On finit la soirée dans un pub très british "The Pussers"



Lundi 15 Avril 2019 : Norman Island - Mouillage de Privateer 



Nous amarrons notre voilier sur une bouée de mouillage juste devant les grottes.
L'eau est chaude et calme. L'endroit est vraiment agrèable.
Bon snorkelling.
Prévoir une lampe torche pour nager jusqu'au fond des grottes.

Nous regrettons de ne pas pouvoir passer plus de temps à parcourir toutes les Virgin Islands.

En fin de soirée, nous levons le mouillage pour mettre le cap sur Haïti.


Mardi 16 Avril 2019 : Cap sur l'île à vache - Haïti -






Aucun commentaire:

Publier un commentaire