mardi 26 mars 2019

Ile de Saba


Mardi 26 Mars 2019 : Ile de Saba

Saba est une île néerlandaise de 13km2 située dans le Nord des Petites Antilles.
Elle est apparue quand un petit morceau du fond de la mer Caraïbes fut soulevée par un volcan jusqu'à une hauteur de 877m au dessus du niveau de la mer.

Cette île volcanique est accessible en bateau régulier depuis St Martin et bien sûr en voilier mais c'est une escale qui se mérite.

En arrivant de Saint Eustache avec un vent du Sud-Est vient établi à 20/25 Nds, nous passons devant le petit port de Fort Bay sans espoir de nous y arrêter.
Des petits bateaux de pêcheurs dansent sur l'eau au rythme des vagues qui les soulèvent.
On aperçoit un petit quai et l'unique route construite par les villageois qui se perd rapidement dans les hauteurs de l'île.
Ici, pas de plage, pas de village en bordure de mer, des parois abruptes, c'est magnifique.

COTE SOUS LE VENT 
4 VOILIERS SONT AU MOUILLAGE SUR DES BOUEES D'AMARRAGE

 ON APERÇOIT LES 8OO MARCHES A GRAVIR 
AUTREFOIS EMPRUNTÉES PAR LES VILLAGEOIS POUR RÉCUPÉRER LES VIVRES AVANT LA CONSTRUCTION DU PETIT PORT


Nous continuons encore et prenons une bouée orange à la pointe de Well's bay.


Je mets la proue du voilier parfaitement face au vent 
ainsi le capitaine prend la bouée du premier coup. 
Ouf, c’était chaud, les falaises ne sont pas bien loin.
 PRISE DE COFFRE "WESTERN"

Tout autour de nous, c'est vraiment magnifique.
Il est 16h et nous allons profiter d'une belle soirée dans ce lieu exceptionnel.


Nous sommes dans le parc marin très protégé.
Le port est à plus d'1,5Mn et avec notre annexe et son moteur de 5cv dans une mer levée, nous ne pourrons pas descendre à terre.
Dommage, la visite de cette île est certainement un vrai bonheur.



A la nuit tombante, nous apercevons 2 puissances annexes se diriger vers nous à vive allure. A bord de chaque embarcations se trouvent 3 personnes vêtues de noir.
C'est alors un grand moment de solitude car nous sommes un peu isolè à cet endroit mais rapidement nous voyons qu'il s'agit de plongeurs.

Une jeune femme très souriante nous demande l'autorisation d'attacher leurs annexes à l'arrière de notre voilier car nous sommes sous le reef et le corps mort est réservé à la plongée.

Très rapidement, 5 plongeurs s’équipent et sautent à l'eau pour certainement une très belle plongée de nuit.

Nous invitons la jeune femme à bord. Elle s'appelle Ayumi et travaille pour Saba Conservation Foundation.
Nous nous excusons d'être sur cette bouée mais elle était de couleur orange comme celles destinées au voilier.
Elle nous donne l'autorisation de rester pour la nuit et elle nous enregistre moyennant la somme de 8$ (redevance pour le parc marin)
Elle nous précise que la plongée bouteille est interdite sans guide.
Nous passons un agréable moment en sa compagnie. Elle nous raconte la vie de l'île et de ses 4 villages perchés sur ce cône volcanique aux maisons blanches, aux volets verts et aux toits rouges...
Un petit aéroport avec une piste de 400m de long a ete construit au bout de l'île.
Elle nous montre des photos de l’élevage de corail, des fonds sous marins...Bientôt, des lumières bleues éclairent la surface de l'eau.
La plongée est terminée, tout le monde repart avec le sourire et des grands "See you soon"

Ce fut une belle rencontre inattendue.

La nuit est confortable malgré le bruit des vagues et du vent.

Le lendemain matin, nous découvrons en snorkelling le reef qui est .. sous la coque de Makani.


C'est un véritable aquarium géant. 
Une énorme tortue nage sans se soucier de notre présence avant de regagner les profondeurs.


Retour à bord, petit déjeuner puis Makani met le cap sur l'île de Saint Martin à 25mn.











Aucun commentaire:

Publier un commentaire