mercredi 16 mai 2018

Ile de Sainte Lucie


Ile de Sainte Lucie



Située à 25 Mn de la Martinique, cette île de 43km de long et 23km de large est le seul Etat au monde à porter un nom de femme (en l’honneur de Ste Lucie de Syracuse, vierge et martyre de l’église sicilienne).
Envahie par les Espagnols vers 1500, la France et le Royaume Uni se disputent longtemps ce territoire. Les Anglais en prenne le contrôle en 1814 puis Sainte Lucie devient Etat indépendant en 1979 mais partie des Etats du Commenwealth.
La langue officielle est l’Anglais , le peuple parle un créole qui avec un peu d’imagination s’apparente à la langue Française. 
C’est une île volcanique (volcan de la soufrière) avec dans ses environs des sources chaudes.
L'intérieur des terres est boisée avec une forêt tropicale dense.
La côte West abrite de belles plages, des villages de pêcheurs et de superbes spots de plongée.



.



Vendredi 11 Mai 2018 : Mouillage à Rodney Bay

La traversée depuis la Martinique sur Sainte Lucie a été assez rapide. Un vent de travers de 20nds, mais une mer assez hachée  avec un courant assez favorable nous a permis d’arriver en milieu d’après midi au mouillage du Nord et de rejoindre en annexe la marina afin d’y faire notre entrée.


  Marina Rodney Bay
Marina très luxueuse et très britannique avec un fonctionnement un peu américain.
Bp de magasins affichent uniquement les prix en $ US


Pavillons hissés (jaune et national), formulaires de clearance remplis, passeports tamponnés, 16€ et 30minutes plus tard, nous sommes déjà installés devant une bière au bar de la marina.
On se familiarise avec les « Saint-Lucian People", particulièrement gentils et spontanés qui nous renseignent sans retenue (monnaie, location de voiture, magasin duty free..)



Pas si mal mon pavillon fait main

On s’endormira au petit matin car la fête traditionnelle bien connue des vendredis soirs à Gros Ilets nous amènera son lot de décibels.


Samedi 12 Mai 2918 : Mouillage devant Pigeon Island






On décide de lever l’ancre pour mouiller de l’autre côté de la baie devant le "Pigeon Island National Park » au Nord de Rodnay Bay.




Un marchand nous proposent toutes sortes de fruits et de légumes. 
Impressionnant le chargement à l’intérieur de sa barque

Mouillage devant le Fort Rodnay

Amis navigateurs : Attention il y a une voiture par 4m de fonds au niveau de la bouée blanche en face du restaurant du parc.

Nous laissons l’annexe au ponton face au restaurant et partons découvrir cette ancienne enceinte militaire (Entrèe 8$)




Visite de la forteresse maintenant en ruine


Vue depuis les hauteur du Parc


 Les ruines du Fort Rodney construit en 1778 

Le fort était un poste de surveillance et de défense de île des invasions 


 Un festival annuel de jazz connu bien au delà des Caraïbes se prépare dans le Parc. 
C’est parti pour une semaine de fête

 Quel contraste avec le village populaire et "peu sècu le soir  » de Gros Ilet situé à quelques centaines de mètres de ces hôtels 

 Clientèles Martiniquaise aisée, Hollandaise, Anglaise et Américaine
J’y ai cru quelques secondes en passant devant!!!




Village de Gros Islet
Les « streets partys" tous les vendredis soirs 
On y fait griller le poisson et le rhum coule à flot

Franck, le Jamaïcain nous transporte de Pigeon Island à Rodney Bay le tout gratuitement car le Capitaine avait sympathisé avec lui dans le park où il est le seul à vendre de joli collier. Je lui en avais acheté un.


Dimanche 13 Mai 2018 : Marigot Bay


L’entrée de la baie

Mouillage sur bouée un peu paradisiaque 

 Le ponton de la marina
Accès à la piscine autorisée pour les plaisanciers


 Ce mouillage au pied de la  mangrove doit être un bon trou à cyclone 
Les structures de la Marina  - Immigration, Bar, Restaurant, Epicerie, Banque....à 100m de notre mouillage


Marigot Baie est une étape à ne pas manquer. Très beau, très calme, très propre, très britannique, très cool....

Amis navigateurs :Attention, la location des  bouées est à régler à la Marina et non aux Baot Boy qui aident à les prendre au risque de payer 2 fois. Juste un pourboire pour eux.
Donne droit à l’accès aux douches et à la piscine de l’hôtel

On s’est fait avoir en payant aux Boats Boy (20€). Heureusement nous avons rencontrés un  bateau Copain «  POLO 2 «  qui nous a prêté sa carte magnétique pour avoir accès aux sanitaires..

Nous avons passés avec eux une excellente soirée à bord de Makani. Sergio  (avec une èquipière bretonne) nous a fait partager ses 4 années de navigation aux Antilles, nous donnant bon nombre d’adresses et renseignements sur nos prochaines étapes.
En mer depuis une dizaine d’années, il a crée une association «  Sailors pour the future » avec une prochaine action envers la jeunesse à Carriacou. On devrait les revoir là bas mi Juin.
Merci à toi Sergio (70ans) pour ta joie de vivre que tu fais partager sans retenue.


Lundi 13 Mai 2018 : Anse des Cochons - Spot de plongée -


Notre mouillage

A 4Mn de Marigot bay, se trouve une belle crique où nous passons notre temps dans l’eau en masque et tuba.

Le Capitaine dans les profondeurs. Et oui, lui il n’avait pas oublié sa ceinture de plomb

De Rodney Bay à la Souffière, le littoral est prèservé (réserve). 
Ici, les poissons ne sont pas inquiétés et viennent à notre rencontre.

La skipette en plongée






Seul bémol, les nombreux bateaux de plongée qui vont et viennent toute la journée mais le soir venu, nous profitons de cet endroit magnifique où un hôtel de luxe est implanté sur les hauteurs.




Mardi 14 mai 2018 : La Soufrière

Nous envoyons notre génois pour 1heure de navigation qui nous conduit au Sud de l’île devant le village de la Soufrière.


Les 2 pitons à l’entrée de la baie sont 2 dôme de magma salifié nés de l’éruption volcanique

Mouillage sur bouée devant le village

Un petit plongeon dans l’eau clairepour admirer les fonds, quelques fruits achetés à un vieux monsieur venu nous vendre ses produits au bateau, nous prenons le taxi collectif (2EC$) pour nous rendre au pied du volcan.
 Il est bondé, ambiance y est très sympathique
 Le  village est construit sur le volcan appelé par les locaux « Qualibou"
 Ce volcan très verdoyant est en sommeil depuis plus de 200 ans mais il est surveillé de près par les sismologues
 Après 15 minutes de marche, nous arrivons dans la caldeira
 L’odeur de souffre est bien présente, les cavités bouillantes
Autour, la forêt tropicale est omniprésente, nous ramasserons plus d’un kilo de mangue

On découvre l’arbre et son fruit «  la noix de cajou » 

 Quelle beauté spectaculaire 


Nous finissons l’après à SULPHUR SPRING PARK en redescend de la caldeira
Un espace de détente à été aménagé avec bain chaud et sulfureux

 C’est l’endroit privilégié des locaux

Le Capitaine veut faire couleur locale


Comme vous devez en avoir assez de voir les plages dorées et des cocotiers, voici quelques images du village de la Soufrière, qui porte le même non que le volcan.




Les petits rentrent à l’école dès l’âge de 2 ans. Ils portent de très jolies tenues 

L’hôpital au centre du village

Un bar trés cool

Le Malecon


Demain  Makani met le cap toujours plus au Sud pour l’île de Béquia, dans l’archipel des Grenadines.
Sainte Lucie est une île enchanteresse par sa douceur de vivre, ses plages tranquilles, ses fonds sous-marines colorées de beaux poissons et surtout la gentillesse de sa population.
Nous aurons aimé rester un peu plus longtemps mais la route est longue jusqu’en Colombie et la période cyclonique arrive.

A bientôt pour d’autres escales.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire