vendredi 18 mai 2018

Ile de Saint Vincent





BIENVENUE DANS L'ARCHIPEL DE SAINT VINCENT- LES GRENADINES




Ile de Saint Vincent

Cette île a été découverte par Christophe Colomb le jour de la St Vincent.
Les premiers habitants "les indiens Caraïbes" comme en Dominique ont été combattus par les Anglais et les Français.
Après avoir été une colonie Britannique avec le traité de Versailles (1783), cette île est devenue un Etat indépendant faisant partie du Commonwealth.

Mercredi 16 Mai 2018 : Baie de Cumberland

Nous levons l'ancre pour rejoindre plus au Sud l'île de Saint Vincent distante de 35Mn.
Malgré les diverses mises en garde par d'autres voiliers concernant l'aspect "No Sècu" de cette île, nous décidons de faire une escale d'une nuit.
Si on sent le moindre danger, on reprendra la mer.

C'est avec un vent de travers de 20Nds et des rafales à 25 que nous approchons de la baie de Cumberland.



La navigation a été une succession de changement d'allure et de voiles
Nous avons passé de longues heures à manœuvrer nos voiles.

On est émerveillé devant ce décor de carte postale. 


Quelques catamarans sont amarrés.


Un boat-boy vient à notre rencontre à la rame. Nous prenons son bout pour le remorquer jusqu'au mouillage où un comité d'accueil nous attend.

Il nous explique qu’il faut être vigilant car beaucoup de rochers débordent

Notre « boat boy » Rusty

Tout le monde aide à l'amarrage.
Notre bout flottant de 100m fixé sur un cocotier est repris au winch. Il faut s'éloigner des rochers à quelques mètres de là.
Encore une fois, nous sommes heureux d'avoir un dériveur avec un tirant d'eau de 1,10m. Ce nous permet d’être très près de la côte.




Tout le monde nous propose fruits, légumes avec le sourire et sans agressivité.


Nous achetons un peu à chaque barque et c'est ainsi que nos filets débordent rapidement d'ananas, de mangues, de maracudja, avocat… pour quelques EC$.


Ici, les gens ne sont pas affamés car tout est dans la nature et la terre volcanique est fertile, le bétail est présent.


 Il existe une soixantaine de sortes de manges







Celui-ci a besoin de piles pour sa lampe frontale, nous lui en offrons une en échange de quelques fruits

Le soir venu, nous dégustons un mojitos dans une petite gargotte de plage. 

Je commande pour lendemain un beau collier (20 EC$) fait par la jeune tenancière du bar. Elle a une boîte en plastic où elle met l'argent de ses réalisations afin que son petit garçon de 3ans puisse aller à l'école l'année prochaine.





Jeudi 17 Mai 2108

Petite ballade à pied jusqu'au village sur les hauteurs
 puis on continue le chemin qui mène au col parmi une nature luxuriante.



 On traverse la rivière pour rejoindre le village de Curtis Hills
 Attention les voitures roulent à gauche
 L’entrée du village



On ramasse plus de 3 kilos de belles mangues


On s'arrête échanger quelques mots avec les habitants tout heureux de voir des Français.

Elle nous offre des boules de « coconuts" tout juste sortis de sa marmite


Nous quittons notre mouillage en début d’après midi 
pour rejoindre l’île de Bèquia à 12Mn 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire