vendredi 16 février 2018

Ile de Sao Vincente - Archipel du Cap Vert -





L'île de Sao Vincente est connue pour sa capitale cosmopolite « Mindelo » 
où est née et décédée la diva aux pieds nus  - Cesaria Evora -
Sa voix a révélé au monde entier une partie de la culture Capverdienne




C’est l’île la plus aride du Cap Vert 
mais une citée très animée qui vibre au son de la musique et de la danse





Mardi 06 Février 2018 : Ile de Sao Vicente

Nous levons l’ancre du mouillage de Tarrafa (Sao Nicolau) en début de matinée.
45Mn nous sépare du port de Mindelo où nous allons atterrir. Un beau mouillage nous attend et surtout le célèbre carnaval de Mindelo.


Le port de Mindelo

Nous faisons notre entrée à la douane située derrière le quai d’embarquement du ferry.
Fonctionnaires très accueillants et formalités rapides et simples.

La ville est une succession de quartiers vivants et animés avec de petites places et des maisons coloniales. Les habitants sont calmes et accueillants. 
Dans les petits rues, de minuscules restaurants tenus par des locaux où l’on y savoure de très bonnes « Catchoupa » le plat traditionnel.



Nous mangeons peu sur le voilier car des repas nous sont servis en ville pour 5/7€ par personne à base de poissons et de riz.

Comme partout au Cap Vert, il faut acheter une carte prépayée pour Internet car quelques bars ont la wifi free mais la connexion est aléatoire.

Nous passons souvent le début de soirée au « flooting bar » devant un « grogue miel »
avant de terminer la soirée dans des petits bars de quartiers 
où les musiciens interprètent des chansons qui vous entraînent au milieu de la nuit.


Meubles faits avec des palettes de bois et peintes au ton pastel



Le marché couvert de Mindelo


Vendredi 09 Février 2018 : Ile Sao Antao ( en face de Mindelo)


Ile d’une beauté incroyable,
avec des montagnes imposantes, des vallées profondes et une végétation luxuriante


Nous laissons MAKANI au mouillage sous la surveillance d'un « bateau-copain » et partons 3 jours sur l’île superbe de Sao Antao par le ferry (1h).

Makani au mouillage prise de vue depuis le ferry

Les Capverdiens ont vraiment le mal de mer. On nous l’avait dit mais lorsque l’on a vu la distribution de sac plastics, on a compris. Réflexe de marin, on s’assoie sous le vent et on a bien fait.
Beaucoup de houle et de mer pour cette traversée d’une heure et beaucoup de malade


Quelques touristes  dans le ferry


A peine débarqués à Porto Novo, une trentaine d’Alluguer vous propose leur service.



Nous optons pour la route qui suit la côte de Porto Novo à Ponta Del Sol au Nord.
1heure de trajet et 4€ par personne
La route est goudronnée et le paysage magnifique
Pas de réservation préalable, on trouve facilement à se loger en cette saison.


Le village de pêcheurs de Ponta Del Sol


Auberge fréquentée par les randonneurs très nombreux sur cette île

Restaurant tenu par un  « Suisse » super symphatique 
Marié à une Capverdienne 
Il nous donne tous les bons plans de l’île.
Sa cuisine est raffinée 


En début d’après midi, 
Petite randonnée qui nous mènera après 2heures de marche
 au petit village de Fontainhas par une route pavée à flanc de montagne.

Seuls quelques véhicules autorisés peuvent emprunter ce magnifique chemin 

Ballade  en soirée sur le port à Ponta Del Sol 
Nous sommes impressionnés par l’habilité de ces pêcheurs 
qui malgré une mer déchaînée vont sortir en mer  

Sur la jetée à côté de nous,
 un homme va donner le « Go-Go-Go »
pour franchir les vagues au bon moment et sortir du petit port





Carnaval des enfants à Ponta del Sol






Les enfants ont fait un travail sur une personnalité
ou activité de chaque île du Cap Vert

Ceux-ci portent fièrement les couleurs de leur patrie



Trop chou 

Randonnée depuis le volcan jusqu’à Päul

A Ponta Del Sol, nous privatisons un « Aluguer » pour monter au volcan à Agua Da Calderas et redescendre à pied dans la vallée de Päul.

Il pleut et il fait froid. 
Notre Aluguer emprunte " l’Estrada Cordal » l’ancienne route pavée tortueuse construite à la main, pierre par pierre, qui passe à travers la montagne. Le chauffeur d’un âge certain est charmant.
Il parle peu le français mais s’évertue à nous montrer les superbes points de vue depuis les petits village perdus - Corda, Espongero.. - et s’arrête afin que l’on puisse prendre des photos

Cette route de la corde est spectaculaire, elle serpente aux bords des précipices avec des gouffres de plus de 1000m de chaque côté.

Malheureusement, nous ne verrons pas le volcan couvert par une épaisse chape de brouillard.


C’est la seule carte de randonnée que nous possédons

Départ de la randonnée qui va nous mener après 5heures de marche au village de Päul


Visibilité nulle mais le ciel va rapidement s’éclaircir

Construction de « Levada » comme Madère
pour amener l’eau dans les cultures et les villages






Alain au milieu des plantations de Canne à Sucre
C’est à Sao Antao que l’on produit le meilleur « grogue » de tout le Cap vert
Des oranges

Des papayes



Village perdu d’altitude
 où le passage de randonneurs est toujours une distraction

Les enfants du village sont souriants avec nos sucettes

Ceux-là ont encore un peu d’effort pour arriver à leur village


Des parois de plus de 1000m






Respect...
Transport de la canne à sucre


Le lavage du linge ne pose pas de problème car eau à profusion sur l’île



Nombreuses maisons en pierre habitées dans les bananeraies
On pile encore le café à la main

Pause café chez Ady et Juju à Cabo de Ribeira
Arrivée au village de Cabo de Ribeira


Encore 2 heures de marche pour arriver au village de Päul au bord de mer




 Hello Kitty est partout



Solidarité au village pour la construction d’une maison



Pendant que les hommes montent les murs, 
Femmes et enfants ont installés un campement et préparent le repas des travailleurs



Séchage du linge sur les pierres près du point d’eau


Dimanche 11 Février 2018 : Retour à Sao Vincente

Tout va bien à bord de Makani aussi nous pouvons sans perte une minute assister au Carnaval de Mindelo qui a déjà commencer et qui va durer plusieurs jours.

C’est un moment fort de la vie culturelle de l’archipel.

Depuis une quinzaine de jours, les Capverdiens se préparent et se souhaitent « Bon Carnaval » pour la mi-carême aux quatre coins des rues.
On savait que c’était une grande fête , de là a imaginer cette liesse générale.


Ce couple a ouvert le défilé





Quelques belles « crioulas"
















Les plus jeunes aussi font la parade



C’est avant tout un carnaval populaire 

La foule se masse pour voir défiler le cortège



Le public se déguise aussi





Cet homme nous rappelle le dur passé et l’âge sombre de la traite des esclaves



Le carnaval de Mindelo est une vraie fête pour tout le monde



Les festivités terminées, il faut penser à continuer notre voyage et prèparer Makani qui doit nous amener toutes voiles dehors aux Petites Antilles.

Préparation pour le grand départ 
Plein de gasoil, d’eau et de produit frais.



Carlos, "le Berry Man" de Mindelo


Anita choisit les fruits et légumes qui supporteront le voyage


Demain Samedi 17 Février 2017, l’équipage de Makani prend la route des Alizés.
Arrivée à Pointe à Pitre d’ici une grosse quinzaine de jours.


Cap  à l’Ouest







Aucun commentaire:

Publier un commentaire