jeudi 21 avril 2022

LES GALAPAGOS - ILE DE SAN CRISTOBAL - EQUATEUR

 


L'EQUATEUR

PAVILLON AVEC LES MÊMES COULEURS QUE CELUI DE LA COLOMBIE ET DU VENEZUELA
AU CENTRE DU BLASON, L'ARMOIRIE ILLUSTRE LE VOLCAN CHIMBORAZO, UN BATEAU DE COMMERCE NAVIGANT SUR UN FLEUVE ET UN GRAND CONDOR
 LES AILES DEPLOYEES








LE NATIONAL PARK DES GALAPAGOS
PREMIER SITE INSCRIT AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO
EN 1978.


SAN CRISTOBAL EST APPELE AUSSI CHATAM




Vendredi 15 Avril 2022 : Ile de San Cristobal - mouillage 00°53.724 S - 089°36.811 W

C'est à 2h du matin que Makani II franchit l'équateur , cette ligne imaginaire qui sépare l'hémisphère Nord de l'hémisphère Sud.
La mer est croisée, le bateau gîte, et malgré la tradition de fêter cela, je n'ai qu'une hâte d'aller dormir après mes 2 heures de quart.
Des oiseaux se battent pour trouver une place sur les filières du voilier.
LA TERRE N'EST PAS LOIN


Le capitaine tout frais levé, prend la relève et les photos de ce passage mythique.




NOUS SOMMES DANS LES MERS DU SUD


KICKER ROCK ET SON SITE DE PLONGEE EXTRAORIDNAIRE EN ENTRANT DANS LA RESERVE MARINE


Après 6 jours de navigation, nous arrivons au petit matin dans la baie de Wreck sur l'île de San Cristobal.
Le capitaine est très content car le moteur de Makani II n'aura fonctionné que 10heures durant toute la traversée. Un vrai exploit sur ce trajet avec un pot au noir sans vent à franchir. Les voileux le savent bien, les 850 Mn entre Panama City et San Cristobal sont souvent difficiles à réaliser à la voile.

LA ZONE DE MOUILLAGE A PUERTO BAQUERIZO MORENO


UNE PISCINE POUR LES OTARIES DEVANT L'EMBARCADERE



Durant les derniers jours de navigation, nous avions gardé le contact par Irridium avec notre agent de la société YACHT GALA -  Gian Romero  afin d'annoncer le jour de notre arrivée.
Une fois l'ancre accrochée, nous hissons le pavillon jaune.
Gian Romero a pu organiser l'inspection dès le Samedi matin avec les autorités.
C'est ainsi que 8 personnes sont montées à bord de Makani II pour vérifier si nous remplissons bien les conditions d'entrée.
Ici, cela ne rigole pas .
Un plongeur vient d'abord inspecter la coque qui doit être propre, pas d'algues, pas de coquillages...
Autrement, il faut ressortir du Park, faire 40mn et gratter à nouveau la coque.
Quelques minutes après, le plongeur remonte à la surface et déclare " LIMPIO" - Ouf, c'est bon pour nous

L'INSPECTION PEUT COMMENCER 



UNE OTARIE SURVEILLE DE PRES L'INSPECTION

La première des choses vérifiées par le médecin est la trousse de médicaments, avec les dates de péremption.

Grace aux bons conseils de notre agent, nous avions anticipés : 
- Etiqueter 4 poubelles - organic, plastic, carton, déchets dangereux
- Coller des étiquettes dedans et dehors - ne rien jeter par dessus bord - ne pas rejeter les eaux noires à la mer -
- Acheter des linges absorbants en cas de fuite de gasoil
Il nous manquait du liquide vaisselle 100% biodégradable, acheté dans le village en 1gallon.




Pour le reste, tout était correct.

Après 1heure et plein de paperasses remplies et de question posées (capacité de la cuve à eau noire, puissance du moteur, nombre de galons de diesel dans les cuves...on nous délivre le précieux
 "Zarpè "d'entrée et nos passeports sont tamponnés.


Sur les conseils de nos amis bateaux "Spica", nous avions fait fabriqué un tampon avec le nom du voilier, son identification...
Cela a produit son effet, et les agents ont réclamés le sceau un peu partout.



Les prestations de Gian Romero notre agent aux Galapagos sont excellentes et ses tarifs sont très corrects.
Il parle et écrit parfaitement le Français. Très réactif, il répond presque instantanément à nos messages, s'occupe de nous faire livrer des bonbonnes d'eau de 20L, nos jerricans de diesel, réserve nos activités...
Son bureau est situé au centre du village. 
C'est une entreprise familiale, un de ses frères tient l'officine à Isabela, l'autre à Santa Cruz.
De plus, c'est une personne très agréable et ouverte.
Nous étions 4 bateaux Français a être passé par Gian. 
Une excellente mention pour cet agent. 

Gian Romero Galapagos Yacht Services -
 +593 98 157 0856 - vesselsupport@galapagosyachtservices.com

GIAN DE YACHT GALA GALAPAGOS




MAKANI II AU MOUILLAGE DANS LA BAIE DE WRECK

Le soir venu, nous retrouvons au restaurant un bateau copain rencontré à Shelter Bay au Panama et arrivé quelques jours avant nous.

L'EQUIPAGE DU CATAMARAN - MORA-MORA -




L'archipel des Galapagos qui est aussi connu sous le nom de Colon est né d'une éruption volcanique au milieu de l'océan Pacifique, il y a 10 millions d'années. On observe une activité volcanique intense avec des éruptions quasi annuelles.
Toutes les îles sont en fait le sommet d'un volcan.



C'est un endroit unique au Monde où les espèces d'animaux - otaries, tortues géantes, iguanes, pélicans, hérons, fous à pattes bleues, cormorans... vivent tranquillement sans se soucier de la présence de l'homme.

C'est un archipel formé de 13 îles, 17 îlots et 47 récifs, le tout étendu sur une surface marine de 70 000 km2 dans l'océan pacifique.

Pour Makani II, ce sera la visite de 3 îles principales - San Cristobal le centre administratif de l'archipel -
Isabela la sauvage et San Cruz la mieux achalandée pour acheter la nourriture nécessaire pour 2 personnes pendant 60jours.

DES CRABES ORANGES

C'EST L'HEURE DE LA TETEE POUR CETTE JEUNE OTARIE 



TORTUE GEANTE DES GALAPAGOS 


L'IGUANE AU PHYSIQUE PREHISTORIQUE



Tout est organisé pour préserver cet univers.
INTERDICTION DE PRENDRE NOTRE DINGHY - IL FAUT EMPRUNTER LES AGUA-TAXIS

LES LUMIERES SONT ETEINTES DE 0H à 6H CHAQUE NUIT


LES RUES DU VILLAGES SONT PROPRES ET TRANQUILLES


Sur le port, la statue du biologiste Anglais, Charles Darwin rappelle sa présence en 1835 et ses études sur l'évolution et la sélection des espèces naturelles. Observez le petit pinson sur son épaule, symbole de la sélection naturelle. Darwin a constaté que les becs des pinson étaient différents selon l'île des Galapagos où ces petits oiseaux vivaient, selon les plantes ou les graines dont ils se nourrissaient.

LE NATURALISTE CHARLES DARWIN ET SON NAVIRE HMS BEAGLE



PEU DE VOITURES PARTICULIERES SUR L 'ILE MAIS DES TAXIS -
PRIX DES TRAJETS PEU HONEREUX



    
L'EGLISE DE SAN CRISTOBAL

     


                                   VISITE DU CENTRE D'INTERPRETATION







Puis ballade de 2heures pour rejoindre la plage de Baquerizo.
Au retour, baignade dans la baie de Tijeretas parmi les otaries. Les plus jeunes sont joueuses et nagent avec nous, les vieux lions de mers ne sont pas sympa et font un peu peur lorsqu 'ils sont étalés devant nous et poussent des cris rauques.
BAIGNADE DANS L'ANSE DE TIJERETAS

CHARLES DARWIN ET LA THEORIE DE L'EVOLUTION



Visite du centre de reproduction des tortues à la Galapaguera.

C'est dans ce centre que l'espèce des tortues des Galapagos est préservée. La reproduction des tortues est organisée pour éviter la disparition de l'espèce en cas d'épidémie ou autre catastrophe naturelle.
Les tortues des Galapagos vivent en toute liberté à l'Est de l'île et une centaine sont réunie dans ce centre au centre de l'île, où chaque année des petites tortues naissent.




Après nous continuons notre promenade vers la plage de Puerto Chino, battue par les vents.


Soirée au village  avec Ana et JB du petit voilier Walden , des copains bateaux du Guatemala qui viennent d'arriver. Nous étions ensemble à Shelter Bay puis à la Playitas à Panama. 






JEUDI 21 AVRIL 2022 : Départ pour l'île d'Isabela à 80Mn 

APRES UNE SEMAINE SUR SAN CRISTOBAL, NOUS LEVONS L'ANCRE POUR L'ÎLE D'ISABELA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire